Ce 25 juin 2018, c’est à l’unanimité que le Conseil communal de Profondeville a adopté une motion visant à demander au Ministre des Infrastructures Carlo Di Antonio de renoncer à tout projet qui ait une quelconque incidence sur le site classé du Trou d’Haquin, dont son fameux projet de liaison N931 entre la E411-N4 et le CHU Mont-Godinne.

Soulignant le flou important qui entoure ce projet, son calendrier, son budget ainsi que les différentes hypothèses de tracés, le Conseil a adopté à l’unanimité une motion proposée au vote par la majorité à l’initiative du groupe Ecolo.

Notre conseiller Olivier Boon, qui habite à proximité du Trou d’Haquin, a parfaitement résumé la problématique : “Comme riverain, je suis pour. Evidemment que les rues des 4 arbres, Hestroy, Falmagne et Tigneux Boni ne veulent plus du trafic quotidien. Mais comme citoyen je suis contre. La mobilité est un vrai problème, on va droit dans le mur et créer une nouvelle voirie ne fait qu’enfoncer l’accélérateur pour se planter. Tous les bureaux d’étude savent qu’une nouvelle voirie engendre de nouveaux déplacements. Les désagréments que nos voisins d’Assesse vont subir est une réalité. Enfin, comme écologiste, j’ai en tête les générations futures, la pollution de l’air, du sol, du bruit, je ne parle pas du paysage, et la solidarité entre les citoyens. L’intérêt de tous est primordial ! Une nouvelle route va engendrer un nouveau trafic pour Rivière, Burnot, Bois de Villers et la commune de Floreffe. Ceux-ci ne se sentent aujourd’hui pas concernés mais l’impact sera réel.

Share This